publicité
Facebook Facebook Facebook Partager

COVID-19

Publié le 07 jan 2023Lecture 2 min

Covid-22 : quel chemin parcouru depuis la Covid-19 ?

Colas TCHÉRAKIAN, Hôpital Foch, Suresnes

-

À l’heure où, dans notre service, se côtoient Covid, grippe, VRS, rhinovirus, métapneumovirus et parainluenza, le rôle des virus dans les maladies respiratoires est plus que jamais prégnant. Côté Covid, est-on revenu en décembre 2022 au point de décembre 2019 où le SARS-CoV-2 commençait à (officiellement) envahir la planète ? Je vous laisse découvrir le cas clinique Covid-22 dans l’imagerie du mois. Covid-22, car le SARS-CoV-2 d’aujourd’hui en 2022 n’est plus celui de 2019. Et pourtant, si nous avons appris à le connaître, à le traiter, le SARS-CoV-2 reste invaincu. Il est passé de pandémique à épidémique, puis il est devenu endémique. Comme tout un chacun, j’ai appris à vivre avec et j’ai oublié la Covid-19, qui remplissait les hôpitaux, tuait jeunes et vieux et paralysait le monde. La Covid-22, symbolisé par omicron, semblait dompté et à risque que pour les patients fragiles ou avec des déficits immunitaires. Car la vague omicron avait fait apparaître la fameuse « décorrélation » entre le nombre de cas et le taux d’hospitalisations et de décès, donnant une image de rhume bénin. Or voilà que nous voyons réapparaître des cas grave de Covid-22 ! avec le sentiment de retour au point de départ comme en témoignent les cas rapportés. Que se passe-t-il ? Un nouveau variant plus agressif avec le BQ.1.1 ? Non, c’est probablement le relâchement de la vaccination. Car si la première vague d’Omicron nous est apparue aussi peu mortelle, c’est qu’elle survenait dans un pays qui venait d’être triple-vacciné. Or nous sommes à distance de cette dernière dose pour la plupart d’entre nous et, plus que le taux d’anticorps, c’est la distance au dernier vaccin qui est associé à la protection. Nous voilà donc revenu au point de départ. Que faire ? La politique zéro Covid paralyse, ruine et affame la Chine, elle n’est pas réaliste. Il nous reste la revaccination... Mais comment passer le cap de la vaccination tous les 6 mois qui est associée à une lassitude et un sentiment d’inefficacité ? Peut-on espérer que les vaccins à ARN incluant Omicron soient plus efficaces et plus longtemps : rien n’est moins sûr ! Nous attendons plus des vaccins protéiques, historiquement associés à des réponses immunitaires plus soutenues. Alors une seule vaccination anti-Covid pour l’année 2023 ? Nous ne le saurons qu’au terme de l’année de suivi, car nous sommes les cobayes et la médecine s’écrit avec nous.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

Version PDF

Articles sur le même thème

publicité

Vidéo sur le même thème

publicité