Version PDF

COVID-19

27 nov 2020

L’atopie est prédictive d’une diminution du besoin d’hospitalisation pour la Covid-19

Habib CHABANE, Paris

» Keswani A et al. Atopy is predictive of a decreased need for hospitalization for coronavirus disease 2019. Ann Allergy Asthma Immunol 2020 ; 125 : 479-81.

La pandémie de coronavirus 2019 a accru le recours aux soins médicaux d’urgence chez les patients infectés par ce virus, avec un risque d’admission en soins intensifs. Il est important de connaître les facteurs de risque qui détermineraient un besoin de soins urgent. L’âge avancé, les maladies cardiovasculaires et le diabète ont été associés à une gravité accrue de la Covid-19, alors que l’asthme semble être sous-représenté compte tenu de la prévalence de cette maladie dans la population générale. Il n’y a pas de données concernant l’atopie et le risque de complication grave liée à l’infection Covid-19. Les auteurs de la présente lettre à l’éditeur tentent de répondre à cette question par les résultats préliminaires d’une étude rétrospective réalisée dans deux sites aux États-Unis (Washington et Chicago)(1). Les données démographiques des patients et les données cliniques liées à des maladies allergiques en cours ou des antécédents d’asthme, de rhinite allergique, d’eczéma atopique et d’allergie alimentaire (selon CIM-10), ainsi que les variables liées à la gravité de l’infection par Covid-19 ont été extraits des dossiers médicaux électroniques. Le terrain atopique était défini par la présence d’au moins une ou plusieurs maladies allergiques (rhinite allergique, eczéma atopique et allergie alimentaire). Des régressions logistiques ont été utilisées pour comparer les données liées à la Covid-19 et la rhinite allergique préexistante (n = 171), l’eczéma atopique (n = 58), l’allergie alimentaire (n = 80), l’asthme allergique (n = 86) et non allergique (n = 179), tout en ajustant pour l’âge, le sexe, l’indice de masse corporelle et l’ethnie. Au total, 1 043 patients ont été inclus dans l ’étude, dont 257 atopiques (24,6 %) et 265 asthmatiques (25,4 %). La moyenne d’âge était de 50 ± 16 ans et les hommes représentaient 43 % de l’effectif. Il y avait une légère prédominance d’Afro-américains (58 %), sans di f férence des données démographiques ent re les groupes atopique et non atopique. L’atopie est associée à une probabilité d’hospitalisation significativement plus faible (p = 0,004) pour Covid-19 comparée l’absence d’atopie (respectivement 27,6 % vs 37,8 %). En cas d’hospitalisation, celle-ci est significativement plus courte (OR -1,67 ; p = 0,008) en cas d’atopie qu’en l’absence d’atopie. La durée d’hospitalisation est encore plus cour te en cas de rhinite allergique (OR -2,33 ; p = 0,001) et une tendance non significative en cas d’eczéma atopique (OR -2,22 ; p = 0,07). L’asthme est associé à une durée d’intubation plus longue comparé à l’absence d’asthme, mais seulement pour l’asthme non allergique. Les auteurs n’ont pas observé de différence de mortalité en rapport avec le terrain atopique. Les résultats de cette nouvelle étude confirment les données des études chinoises qui avaient constaté que les allergies respiratoires ne constituent pas un facteur de r isque d’at teinte sévère liée à la Covid-19. La protection relative associée au terrain atopique pourrait s’expliquer par une expression plus faible de l’enzyme de conversion de l’angiotensine 2 (ACE2), porte d’entrée du coronavirus au niveau de la muqueuse respiratoire, sous l’effet de l’IL-13(2). Cette étude révèle aussi que l’asthme est associé à un risque plus élevé de complications respiratoires aux États-Unis, ce qui n’avait pas été observé dans les études chinoises. Ce fait pourrait s’expliquer par une prévalence trois fois plus élevée de l ’asthme aux États-Unis comparé à la Chine. Selon le CDC (Center of Disease Control) américain il y avait 27 % d’asthmatiques parmi les hospitalisés pour Covid-19 dans la tranche d’âge 20 à 49 ans. Cette étude nous conforte dans notre pratique de routine qui nous a permis de constater cette même tendance parmi les patients atopiques que nous suivons.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité
publicité