Version PDF

IMAGERIE THORACIQUE

15 juin 2021

Une idée du diagnostic ?

Colas TCHÉRAKIAN, Service de pneumologie, hôpital Foch, Suresnes ; Centre de compétence des déficits immunitaires ; Centre de référence des éosinophiles (CEREO)

Si vous avez trouvé, il est fort à parier que vous êtes dans une tranche d’âge ayant connu des patients tuberculeux traités avant l’ère des antituberculeux.

Il s’agit d’une collapsothérapie par billes, utilisée pour effondrer le poumon sous-jacent, le « mettre au repos ». Ce mot a disparu des livres depuis 40 ans, enterré par l’arrivée des antituberculeux et les effets secondaires de ce traitement (les billes migraient !). Ci-dessous le diagramme d’utilisation du mot dans Google Ngram Viewer (oui, Google fait aussi ça pour vous !). J’ai reçu cette radiographie d’un collègue pneumologue, Fredéric Pourtout, qui part à la retraite et que je salue au passage. Une radiographie qui nous rappelle que l’on était phtisiologue avant d’être pneumologue. Que serons-nous demain ?

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité
publicité