publicité
Facebook Facebook Facebook Partager

IMAGERIE THORACIQUE

Publié le 02 jan 2024Lecture 1 min

Mycoplasme : y penser !

Colas TCHÉRAKIAN, service de pneumologie, hôpital Foch, Suresnes ; Centre de compétence des déficits immunitaires ; Centre de référence des éosinophiles (CEREO)

Hypoxémie importante avec nécessité de 6  L/min chez un asthmatique de 43 ans.

L’interrogatoire retrouve un syndrome fébrile chez sa fille avec « début de pneumonie à la radiographie d’évolution favorable sous amoxicilline-acide clavulanique. L’auscultation retrouve des squeaks et des sibilants. La radiographie pulmonaire est représentée ci-dessus. Cette dissociation entre l’importance de l’hypoxémie et une radiographie peu modifiée est assez caractéristique de la bronchiolite (une fois l’embolie pulmonaire éliminée de principe). Ici, la PCR mycoplasme revient positive et le traitement par macrolide permet une lente amélioration. Il est important de rappeler qu’il y a une recrudescence de cas de mycoplasme actuellement.  

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

Version PDF

Articles sur le même thème

publicité
publicité