Article du journal opa pratique
Imprimer PDF Envoyer à un confrère

Stomatologie

Frein de langue court : quelle prise en charge ?

Publié le 2 Mar 2009

B. MICHEL (1), G. COULY (1), A. KADDOUR BRAHIM (2); 1 Service de chirurgie maxillofaciale et stomatologie, Hôpital Necker-Enfants-Malades, Paris, 2 Service de chirurgie maxillofaciale et stomatologie, Hôpital Saint-Vincent-de-Paul, Paris

Le sujet est controversé en raison d’une absence de consensus sur la définition anatomique, la fréquence, l’indication opératoire, l’âge opératoire ou la technique opératoire. Le frein lingual court est une anomalie fréquente : l’étude de la littérature permet d’évaluer son incidence autour de 5 %, avec un sex-ratio garçon/fille d’environ 2 pour 1. Cette fréquence très variable selon les séries est probablement liée directement à l’absence de définition précise de cette pathologie.
Connectez-vous ci-dessous pour pouvoir lire cet article.

CRÉER SON COMPTE

Attention, pour des raisons réglementaires, ce site est réservé aux professionnels de santé.

Merci de vous identifier avant d'accéder aux rubriques de votre choix.


Pour tout renseignement relatif à votre inscription, contactez-nous par mail (contact@opa-pratique.com) ou par téléphone : 01 47 55 31 26

Une fois votre identification effectuée, vous disposerez d'un "identifiant" personnel et d'un mot de passe qui vous permettront d'accéder définitivement aux rubriques du site.
 

Vous êtes déjà inscrit au site,
Merci de saisir votre identifiant et votre mot de passe :

VOUS ÊTES DÉJÀ INSCRIT SUR LE SITE :

ATTENTION : Il est indispensable, pour vous identifier, que votre navigateur (Internet Explorer ou Mozilla Firefox) soit réglé en niveau 'moyen' dans les paramètres de sécurité et qu'il accepte les cookies.

Vous n'êtes pas encore inscrit au site,
merci de compléter le formulaire ci-dessous.

1 + 1 =
Résolvez cette équation mathématique simple et entrez le résultat. Ex.: pour 1+3, entrez 4.
J'accepte de recevoir sur mon adresse e-mail des informations provenant de L.E.N. MEDICAL.
Je certifie exacts et sincères les renseignements ci-dessus.
Si vous êtes inscrit au Conseil de l'Ordre, votre numéro d'inscription suffit.
Si vous êtes pas inscrit au Conseil de l'Ordre adressez-nous par fax, par la poste ou par e-mail tout document justificatif de votre qualité de professionnel de santé (carte d'étudiant, licence de remplacement, photocopie de carte professionnelle, de diplôme, ordonnance barrée, etc...).

* : Champs obligatoires

AGENDA

ARTICLES
PAR THÈMES

JOURNAL

Journal cardiologie pratique

OPA PRATIQUE
Le mensuel de l'ORL, du Pneumologue et de l'Allergologue

Contact Telecharger

Publicité