publicité
Facebook Facebook Facebook Partager

Actualité pharma

Publié le 06 juil 2021Lecture 1 min

CPNPC : bénéfice durable en survie dans CheckMate-9LA

Michèle DEKER, Paris

-

Les résultats à 2 ans de l’essai CheckMate-9LA ont été présentés au congrès annuel de l’ASCO. Cet essai randomisé multicentrique en ouvert de phase 3 compare un groupe nivolumab + ipilimumab combiné à 2 cycles de chimiothérapie (n = 361) et un groupe chimiothérapie seule (jusqu’à 4 cycles) (n = 358), en première ligne de traitement des cancers du poumon non à petites cellules (CPNPC). À 2 ans, 38 % des patients recevant le traitement à l’essai sont en vie, comparativement à 26 % du groupe témoin. La survie globale médiane est de 158 mois, versus 11 mois (HR 0,72 ; IC95% : 0,61- 0,86). Les résultats sont cohérents dans tous les sous-groupes, y compris PD-L1 < 1 % ou > 1 %, tumeur malpighienne ou non, avec ou sans métastases cérébrales. Une amélioration des critères secondaires est aussi observée : réduction de 33 % du risque de progression ; augmentation du taux de réponse globale (38 % vs 25 %) ; augmentation de la durée de réponse au traitement (13 mois vs 5,6 mois). Aucun nouveau signal de risque n’a été décelé et le taux d’événements indésirables liés au traitement de grade 3/4 est de 48 % sous traitement combiné versus 38 %. L’association nivolumab + ipilimumab confirme dans cet essai ses bénéfices en survie dans le CPNPC, comme cela a déjà été mis en évidence dans d’autres formes de cancer. 

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

Version PDF

Articles sur le même thème

publicité
publicité