publicité
Facebook Facebook Facebook Partager

IMAGERIE THORACIQUE

Publié le 03 oct 2022Lecture 1 min

Quel est votre diagnostic ?

Colas TCHÉRAKIAN, Service de pneumologie, hôpital Foch, Suresnes ; Centre de compétence des déficits immunitaires ; Centre de référence des éosinophiles (CEREO)

Une patiente de 35 ans se présente avec une dyspnée progressive. Quel est votre diagnostic sur la radiographie post-évacuation ?

  Œdème a vacuo : une complication grave post-drainage   L’œdème a vacuo (ou œdème de réexpansion) est une complication grave post-évacuation pleurale. Il peut survenir après évacuation d’un pneumothorax ou d’une pleurésie. Les trois facteurs de risque de survenue sont l’ancienneté de l’épanchement, l’importance de l’épanchement (comme ici avec la déviation du médiastin) et la vitesse d’évacuation. S’il est rare dans l’absolu (de l’ordre de 1 %), quand les deux premières conditions sont réunies il faut être très prudent, car la fréquence d’œdème a vacuo peut aller jusqu’à 20 %. Or quand on sait que l’œdème a vacuo est grevé de 25 % de mortalité et qu’il n’y a pas de traitement spécifique, sa prévention prend donc tout son sens !  

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

Version PDF

Articles sur le même thème

publicité
publicité