Version PDF

Une exposition, même brève, à la pollution atmosphérique augmente le risque de décès par IDM

Liu Y et al. J Am Coll Cardiol 2021 ; 77 : 271-81.

Liu et coll. ont tenté de déterminer l’association entre une courte exposition, à différents niveaux de pollution de l’air ambiant, et la mortalité liée à un infarctus du myocarde (IDM) en examinant les dossiers de 151 608 cas de décès secondaire à un IDM survenus entre 2013 et 2018 dans la...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

11 mai 2021